Quoi de neuf, docteur ?

8 Nov 2017

Knock de Lorraine Lévy

 

Synopsis :

Knock, un ex-filou repenti devenu médecin diplômé, arrive dans le petit village de Saint-Maurice pour appliquer une "méthode" destinée à faire sa fortune : il va convaincre la population que tout bien portant est un malade qui s'ignore. Et pour cela, trouver à chacun la maladie réelle ou imaginaire dont il souffre. Passé maitre dans l'art de la séduction et de la manipulation, Knock est sur le point de parvenir à ses fins. Mais il est rattrapé par deux choses qu'il n'avait pas prévues : les sentiments du coeur et un sombre individu issu de son passé venu le faire chanter.

Adapté d'une pièce de théâtre de Jules Romains, déjà mise en scène par Louis Jouvet, le film Knock nous raconte l'histoire d'un médecin qui est bien décidé à ne pas exercer la médecine comme tout le monde... (entendez par là : Il est bien décidé à ce que chaque habitant du village devienne un patient - voir plutôt un client... Grosse vocation médicale, donc !).

 

(Pour information, j'ai ni lu la pièce originale ni vu la précédente adaptation donc aucun risque de comparaison).

 

 

Première des choses, j'étais contente de voir Omar Sy dans un registre différent de celui auquel nous avons l'habitude. Nous sommes bien loin du SAV des Emissions mais pourtant je dois admettre que j'ai trouvé son jeu un peu inégal. Avec un débit de paroles beaucoup moins rapide qu'à l'accoutumée, j'avoue avoir trouvé le tout quelques fois un peu surjoué... Mais bon, ne soyons pas pessimistes, il a tout la vie pour progresser !

 

Mais si Omar Sy ne m'a pas toujours convaincu, il est par contre entouré d'une myriade d'acteurs chevronnés et plein de talents qui m'ont fait passé un réel bon moment. Spécialement Christian Hecq (sociétaire de la Comédie Française) dans le rôle du facteur du village quasiment beurré en permanence ou Alex Lutz dans celui du curé que la charité n'étouffe pas des masses...

 

Je dois en tout cas reconnaître que le film sort des habituelles comédies françaises et nous propose un ton un peu suranné mais que j'ai trouvé plein de charme. 

 

J'ai retrouvé beaucoup du rythme théâtrale dans l'élaboration des dialogues et personnellement, c'est la partie que j'ai préféré... 

 

Parce-que, ne nous le cachons pas, une nouvelle fois, la bande-annonce nous dévoile la majorité des meilleurs moments du film. C'est fou cette manie de nous montrer les principaux attraits d'un film dans un mini trailer de quelques minutes...

 

Enfin et je terminerais là-dessus, mon plus gros problème dans ce film, c'est surtout sa morale. Ou son absence de morale ? Bref, je ne parviens pas à trancher. Knock est-il un sauveur ou un escroc ? La vocation de médecin se couple assez mal dans mon esprit avec celle d'un homme friand d'argent... Je suis donc ressortie de la salle assez partagée mais plutôt mal à l'aise avec l'idée qu'il apparaisse comme un gentil bienfaiteur...

 

Faut-il voir chez lui un homme particulièrement attentif aux autres ou plutôt un manipulateur de génie ? Si vous avez trouvé la réponse à cette question, ça m'intéresse !! 

Note : 3 / 5

 

 

Please reload

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Retrouve-moi sur :

Article Au Hasard

Je publie (enfin) mon premier roman !

1/2
Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

A bientôt !

TU VEUX ME POSER

UNE QUESTION ?

RUE CAMILLE

- BLOG -

Capture It

© 2014 RUE CAMILLE

Proudly created with Wix.com

 

Bonne

visite !

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now