La parfaite histoire de gens sans histoires

10 Sep 2017

Hier encore, c'était l'été de Julie de Lestrange, Ed. Le Livre de Poche

 

Quatrième de couverture

Alexandre, Marco, Sophie et les autres se connaissent
depuis l’enfance. Ensemble ils sont nés, ensemble ils
ont grandi, en toute insouciance. Mais lorsque la vie
les prend au sortir de l’adolescence, la chute est brutale. En une décennie, cette jeunesse perdue mais pas désillusionnée va devoir apprendre à se battre pour exister. À travers les drames subsistent alors l’amitié, les fous-rires et les joies. Et l’amour, qui les sauvera.

A force de voir ce roman tourner sur la toile, je me suis laissée tenter au salon de Saint Maur en Poche... J'ai eu en plus la chance de le faire dédicacer par Julie de Lestrange en personne, toute souriante et accueillante et ça, ça me donnait encore plus envie de découvrir son livre. 

 

Mais étant donné que ma PAL a la fâcheuse manie d'augmenter sans raison, j'ai laissé ce roman reposer un peu dans la pile près de mon lit (enfin pile, mur de briques serait plus exact).

 

Et puis, voyant arriver la fin du mois d'août, je me suis dit qu'au vu du titre, j'avais trouvé ma prochaine lecture.

 

J'ai déjà eu l'agréable surprise de voir que nous allions suivre un héros masculin. Et cela n'étant pas toujours la norme dans les romans, j'ai été assez emballée par le principe. Nous voici donc à suivre l'histoire d'Alexandre, jeune homme bien sous tous rapports, ainsi que sa bande d'amis, Marco, Sophie, Marie, sa petite soeur Anouk et toute une ribambelle d'autres loustics...

 

J'ai aimé dans ce roman pouvoir parcourir leurs histoires, non pas sur quelques mois, mais sur des années... Et pas n'importe quelles années... Ces années après la majorité où tout semble nouveau, attrayant, où l'on aime s'appeler "adultes" quand certaines de nos réactions sont encore tellement enfantines. 

 

J'ai aimé les voir évoluer, grandir... j'ai aimé les découvrir et les redécouvrir parce que comme nous, ils changent avec le temps. Ils s'affirment dans leurs différences et dans leur liberté de choix. J'en ai détesté certains, d'autres m'ont agacé, d'autres encore m'ont fait rire. Ils sont une merveilleuse représentation de leur génération dans toute leur complexité.

 

En un sens, on pourrait presque penser qu'il ne se passe pas grand chose dans ce roman, mais en fait, il s'y passe la plus merveilleuse des choses : LA VIE. 

 

Julie de Lestrange ne fait rien de moins que nous conter LA VIE. A travers ces personnages, au premier abord banals, elle nous livre l'histoire de tout à chacun. Vous ne vous retrouverez peut-être pas dans chaque personnage, mais au moins un éveillera quelque chose en vous : une ressemblance, un écho, un jeu de miroir avec vos souvenirs. 

 

En racontant l'histoire de gens sans histoires, Julie de Lestrange nous raconte aussi un peu la nôtre... Et je ne sais pas vous, mais moi ça me fait du bien de lire ce genre de livres !

 

Alors, je vous donne très (très) vite rendez-vous pour la suite des aventures d'Alexandre & Cie, avec "Danser encore". 

Note : 4,5 / 5

 

Please reload

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Retrouve-moi sur :

Article Au Hasard

Je publie (enfin) mon premier roman !

1/2
Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

A bientôt !

TU VEUX ME POSER

UNE QUESTION ?

RUE CAMILLE

- BLOG -

Capture It

© 2014 RUE CAMILLE

Proudly created with Wix.com

 

Bonne

visite !

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now