Quand le tableau devient l'histoire...

1 Feb 2015

 

"La jeune fille à la perle" Tracy Chevalier, Ed. Folio 

 

Le tableau de Vermeer fait partie de l'imaginaire collectif. Il est présent dans les livres d'arts, on l'étudie, on le reproduit, son personnage de jeune fille à la perle devient un personnage familier. 

 

C'est peut être cela qui a poussé Tracy Chevalier a retracé l'histoire de cette jeune fille, modèle du grand maître Vermeer. A l'instar de la Joconde, on ne sait rien de ce modèle emblématique.

 

Tracy Chevalier invente donc sa destinée qu'il place dans une jeune servante, débutant dans la maison du grand Vermeer. 

 

Griet, jeune et vive, doit donc commencer à travailler pour aider sa famille à subvenir à ses besoins. Elle découvre l'univers du "Maître". Elle va devoir côtoyer la gouverante, la belle-même, la femme et les six enfants tout en étant chargé de la plus importante des missions : nettoyer l'atelier du peintre. 

 

Arrivée à l'atelier, elle checha la clef dans son trousseau, déverrouilla la porte et l'ouvrit. La pièce était plongée dans l'obscurité, les volets étaient fermés, je ne la devinais qu'à peine, à la faveur des stries lumineuses qui filtraient entre les lattes. Elle sentait l'huile de lin, une odeur propre et âpre qui me rappela celle des vêtements de mon père, le soir, à son retour de la faïencerie. On aurait dit un mélange de bois et de foin frais coupé.

Catharina resta sur le seuil de la porte. Je n'osai la précéder. "Allez, ouvrez les volets ! ordonna-t-elle après un silence gêné. Pas ceux de la fenêtre sur votre gauche. Juste ceux de la fenêtre du milieu de la fenêtre la plus éloignée. Et pour la fenêtre du milieu, n'ouvrez que les volets du bas."

Je traversai la pièce, me faufilant le long d'un chevalet et d'un siège pour atteindre la fenêtre du milieu. J'ouvris la fenêtre du bas, puis je repoussai les volets. Catharina m'épiant depuis le seuil de la porte, je ne pus regarder le tableau sur le chevalet.

 

Cette histoire, totalement inventé, m'a rapidement accroché. On plonge complètement dans ces Pays-Bas du XVIIe siècle. Reprenant quelques fais établis de la vie de Vermeer, Chevalier arrive à y inscrire l'histoire de cette jeune servante et de son tableau légendaire.

 

Le fait que ce conte ne repose sur aucun fait historique n'est pas gênant. Cela nous pousse simplement à chercher l'histoire derrière chaque tableau, puisque fondamentalement, il y en a bien derrière cette jeune fille à la coiffe jaune et bleue. Alors, pourquoi pas celle de Griet... 

 

Please reload

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Retrouve-moi sur :

Article Au Hasard

Je publie (enfin) mon premier roman !

1/2
Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

A bientôt !

TU VEUX ME POSER

UNE QUESTION ?

RUE CAMILLE

- BLOG -

Capture It

© 2014 RUE CAMILLE

Proudly created with Wix.com

 

Bonne

visite !

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now