Les silences qui en disent long...

25 Apr 2018

Les silences d'Aurélie Antoine

Publié chez les Editions Le livre de poche

 

 

Tout d'abord un grand merci à Amélie Antoine pour m'avoir proposé de découvrir son roman et aux Editions Le Livre de poche pour l'envoi du livre.  

 

Il y a quelques temps, l'auteure avait commencé par de l'auto-publication et elle avait rencontré un joli succès, avant d'être publié chez Michel Lafon avec "Quand on a que l'humour" (premier titre de "Les silences").

 

Chapeau bas !!

 

Quand l'auteure m'a contacté pour avoir l'opportunité de lire son roman, j'avoue avoir été très vite emballée par l'idée. Lors de la parution chez Michel Lafon, j'étais tombée sur de belles critiques et il faisait partie des innombrables titres que j'avais envie de découvrir. 

 

 

Édouard Bresson est l’humoriste préféré des Français. Le moindre de ses spectacles se joue à guichets fermés. Mais, à chaque tournée, au premier rang, une place reste désespérément vide. Et, à chaque fois, son cœur se déchire un peu plus.
La France entière l’adule et l’envie.
La France entière, sauf son fils, qui ne vient jamais l’applaudir, parce qu’il le déteste de l’avoir négligé toute son enfance.
Que faire quand on réalise qu’il est peut-être désormais trop tard pour rattraper ses erreurs ?
Imaginez un homme qui a tout, absolument tout pour être heureux.
Sauf l’essentiel.

 

 

Au démarrage, j'étais intriguée par l'histoire de cet humoriste qui, derrière cette vie que tout le monde lui envie, n'est que souffrance. 

 

Le livre, construit en deux parties, nous emmène dans une chasse aux trésors qui ménage avec talent le suspense autour du destin de cet homme. Jusqu'au bout, j'ai attendu le dénouement avec angoisse, incertaine de savoir où l'histoire allait m'envoyer. Un très bon point, vous vous en doutez !

 

En dehors de l'intrigue pleine de mystères, j'ai beaucoup aimé toute la thématique autour de la réalité de la vie, que chaque histoire (même les plus évidentes) a toujours plusieurs versions. Que ce qu'on pourrait imaginer comme parfait, a des aspects bien plus complexes qu'on ne pourrait le croire. 

 

Toute la dimension parentale est aussi très bien amenée. Sans présenter les uns ou les autres comme des méchants ou des gentils, Amélie Antoine nous montre que les parents ne sont pas des super-héros mais simplement des êtres humains qui font de leur mieux. Ainsi, malgré leurs défauts, on parvient à s'attacher à ses personnages.

 

J'ai trouvé beaucoup de justesse dans les différents protagonistes, dans les situations... On se retrouve très facilement dans bien des aspects de l'histoire. Quand bien même, vous n'êtes pas humoriste superstar !

 

Au final, plus que d'humour, ce livre regorge surtout de tendresse, à travers le voyage que nous effectuons à travers la vie de cet homme, meurtri dès l'enfance.

 

 

En conclusion, j'ai été très touchée par cette histoire et je ne regrette pas une seconde d'avoir accepté de découvrir ce roman.

 

Merci Amélie Antoine pour ce livre et hâte de découvrir vos autres parutions !

4,5 / 5

Un roman plein de tendresse à découvrir !

 

Please reload

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Retrouve-moi sur :

Article Au Hasard

Je publie (enfin) mon premier roman !

1/2
Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

A bientôt !

TU VEUX ME POSER

UNE QUESTION ?

RUE CAMILLE

- BLOG -

Capture It

© 2014 RUE CAMILLE

Proudly created with Wix.com

 

Bonne

visite !

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now