Envie d'une fable onirique ? J'ai ce qu'il vous faut !

5 Mar 2018

Une bouche sans personne de Gilles Marchand

Publié chez les Editions Points

 

 

Aujourd'hui, j'ai le bonheur de vous parler de mon plus gros coup de cœur (jusqu'ici) dans mes lectures des Editions Points pour le Prix du Meilleurs Roman 2018 !

 

La quatrième de couverture me plaisait mais je ne pensais pas m'attacher autant à cette histoire, à ces personnages et à sa poésie. 

 

SPOILER ALERT : Émotions en bataille !

 

 

Un comptable se réfugie la journée dans ses chiffres et la nuit dans un bar où il retrouve depuis dix ans les mêmes amis. Le visage protégé par une écharpe, on ne sait rien de son passé. Pourtant, un soir, il est obligé de se dévoiler. Tous découvrent qu'il a été défiguré. L'homme commence à se raconter.

 

 

Avant de vous parler des personnages, de l'histoire,... laissez-moi vous parler de l'écriture de l'auteur. 

 

Je me risque rarement à faire des comparaisons, parce que le principe même de comparer des écrivains est foireuse. Je préfère dire qu'un auteur ou une auteure m'a fait penser à un tel, m'a rappelé tel roman, m'a provoqué la même émotion que tel autre... 

 

Alors, je ne vais comparer Gilles Marchand à personne, mais je vais juste vous dire à qui il m'a fait penser : Boris Vian. J'ai retrouvé dans ce roman des réminiscences de l'écriture de l'auteur de "L'écume des jours". J'ai découvert une écriture très belle, poétique, qui a l'immense qualité d'être lue sans difficulté. 

 

Cet écrivain, que j'ai découvert à cette occasion, m'a fait rencontré ses personnages attachants, atypiques, qui se laissent découvrir petit à petit. Notamment le personnage principal, qui nous embarque dans son monde : parfois barbant, souvent touchant, quelques fois onirique. 

 

Je n'aurais qu'un conseil si jamais ce roman vous plaît : laissez-vous porter par l'histoire !

 

Ne faites pas l'erreur d'essayer de comprendre avant que les personnages ne se révèlent. Alors bien sûr, vous pouvez toujours faire des hypothèses, mais ce que je veux dire, c'est qu'au fur et à mesure où l'histoire se dévoile, où son côté loufoque apparaît, il ne faut pas chercher à y voir une cohérence, le pourquoi du comment...

 

Le monde que nous dépeint l'auteur est de moins en moins réel au fil des pages, de moins en moins crédible... Et alors ?!

 

Personnellement, j'ai adoré me perdre dans cet univers poétique, un peu fou... Avant un final qu'on voit un peu arriver mais qui réserve quand même quelques révélations qui font monter l'émotion. 

 

 

En conclusion, j'ai découvert une jolie fable poétique et j'étais heureuse de me laisser entraîner dans cet univers loufoque mais plein de tendresse. 

 

c'est encore une fois une lecture qui m'a fait sortir de ma zone de confort mais qui m'a touché sans effort !

Note : 4 / 5

Une fable poétique à découvrir !

 

Please reload

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Retrouve-moi sur :

Article Au Hasard

Je publie (enfin) mon premier roman !

1/2
Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

A bientôt !

TU VEUX ME POSER

UNE QUESTION ?

RUE CAMILLE

- BLOG -

Capture It

© 2014 RUE CAMILLE

Proudly created with Wix.com

 

Bonne

visite !

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now