S.O.S Portés disparus (version coréenne)

25 Feb 2018

Éclipses Japonaises d'Eric Faye

Publié chez les Editions Points

 

 

Je vous présente aujourd'hui une nouvelle lecture pour le Prix du Meilleur Roman Points 2018. 

 

Si la quatrième de couverture me donnait envie de découvrir cette histoire, le roman au final m'a déçu par son rythme au ralenti. 

 

 

En 1966, un GI américain s'évapore lors d'une patrouille dans la zone démilitarisée, entre les deux Corées. A la fin des années 1970, sur les côtes japonaises, des hommes et des femmes, de tous âges et de tous milieux, se volatilisent. Parmi eux, une collégienne, un archéologue, une future infirmière... "Cachés par les dieux", ainsi qualifie-t-on en japonais ces disparus qui ne laissent aucune trace. En 1987, une terroriste descendue d'un avion de la Korean Air lors d'une escale est arrêtée. Elle parle un japonais parfait. Pourtant, la police finit par identifier une espionne venue tout droit de Corée du Nord. Longtemps plus tard, le lien entre ces affaires remontera à la surface, les résolvant du même coup.

 

 

J'ai tout d'abord été intéressée par ce fait divers dont j'ignorais tout et qui m'a véritablement choquée. 

 

Un pays vivant en totale autarcie (La Corée du Nord, hein si jamais vous aviez un doute), qui enlève des habitants de pays étrangers pour pouvoir former ces espions à se faire passer pour des ressortissants de ces mêmes pays. On dirait le scénario d'un film et pourtant, ces faits divers ont véritablement existé. 

 

Hallucinant, non ?! 

 

Donc, nous sommes d'accord le cadre de cette histoire laissait augurer une lecture intéressante... Et pourtant, je me suis ennuyée d'un bout à l'autre du livre.

 

J'ai trouvé les personnages peu attachants, même alors qu'ils étaient victimes (un comble !)... Mais leur personnalité est tellement absorbée par ce régime totalitaire, qu'ils devenaient des espèces de fantôme à qui il était compliqué, pour moi, de s'attacher. 

 

Et, j'avoue avoir du mal à adhérer une histoire, quelle qu'elle soit, si je ne m'attache pas aux personnages... Je n'ai pas besoin de les aimer tous (tout de même je sais me tenir), mais un ou deux, c'est mon minimum vital !

 

Au final, au delà même de ces personnages qui ont suscité chez moi assez peu d'empathie, je pense surtout que c'est le rythme et le style de l'auteur qui ne me convenait pas. L'écriture était belle mais elle n'éveillait en moins aucune émotion. L'histoire piétinait et je trouvais que je tournais autant en rond que les personnages...

 

J'aurais du mal à vous développer davantage mon sentiment parce que je n'ai vraiment pas adhéré à cette lecture... J'avais surtout envie d'arriver au bout de ce livre pour passer à ma prochaine lecture ! 

 

Ça vous arrive aussi comme sentiment ? J'ai du mal à abandonner au livre parce que je veux lui laisser jusqu'au bout une chance de me surprendre... Mais même si l'action dans celui-ci s'accélère (un peu) dans les derniers chapitres, mon désintérêt était installé et je n'ai pas réussi à le dépasser.

 

 

En conclusion, un roman au sujet intéressant mais qui n'a déclenché chez moi aucune empathie et aucun enthousiasme...

Note : 1.5 / 5

Un roman, pour moi, à oublier !

 

Please reload

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Retrouve-moi sur :

Article Au Hasard

Je publie (enfin) mon premier roman !

1/2
Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

A bientôt !

TU VEUX ME POSER

UNE QUESTION ?

RUE CAMILLE

- BLOG -

Capture It

© 2014 RUE CAMILLE

Proudly created with Wix.com

 

Bonne

visite !