top of page

Livre ou film, coup de cœur assuré !

Wonder de R. J Palacio, Ed. Pocket

& Wonder de Stephen Chbosky

Sortie le 20 décembre 2017



Extrêmement présent sur les réseaux sociaux ces dernières semaines, qu'il s'agisse du livre ou du film, Wonder est THE histoire jeunesse à ne pas louper dans les dernière sorties !


J'ai lu le livre début décembre et j'ai eu un vrai coup de cœur pour l'histoire de ce jeune garçon si courageux. Après plusieurs semaines où j'ai dû reporter ma séance, j'ai enfin pu voir son adaptation cinématographique avec Julia Roberts et Owen Wilson...


Le moment est donc venu de vous faire partager cet immense coup de cœur !


A vos mouchoirs, 5, 4, 3, 2, 1......0 !


Et non, ma photo n'a pas été prise y'a des lustres... Mais en même temps, vu la météo, c'est de circonstance !



Ne jugez pas un livre [mot raturé et changé en Garçon] sur sa couverture [de même, changé en son apparence] "Je m'appelle August. Je ne me décrirai pas. Quoi que vous imaginiez, c'est sans doute pire."


August Pullman est un petit garçon né avec une malformation du visage qui l’a empêché jusqu’à présent d’aller normalement à l’école. Aujourd’hui, il rentre en CM2 à l’école de son quartier. C’est le début d’une aventure humaine hors du commun. Chacun, dans sa famille, parmi ses nouveaux camarades de classe, et dans la ville tout entière, va être confronté à ses propres limites, à sa générosité de coeur ou à son étroitesse d’esprit. L’aventure extraordinaire d’Auggie finira par unir les gens autour de lui.



Hormis dans l'éventualité où tu serais un monstre sans cœur, l'histoire d'August ne pourra que te toucher. Jeune garçon dans le visage a été déformé par une maladie génétique, Auggie est une bouffée de gentillesse et de douceur dans ce monde pas toujours joli joli.


Confronté pour la première fois à l'école, Auggie va avoir plus d'une épreuve à affronter et il faudrait vraiment avoir un cœur en acier trempé pour ne pas être touché devant sa tristesse (après si tu es un psychopathe, je n'y peux pas grand chose...).


Autour de l'histoire tellement émouvante de ce jeune garçon, le roman s'articule via le point de vue de plusieurs personnages : Auggie bien sûr, mais aussi sa sœur Via, Jack Will, etc... De quoi donner beaucoup de consistance à cette histoire en alternant les narrateurs.


En changeant de narrateur, on reprend quelques fois des scènes déjà vues dans un précédent chapitre tout en permettant de les découvrir un autre aspect et d'autres émotions. Alors que le résultat aurait pu être redondant, j'ai aimé découvrir une même anecdote au travers de différents regards. Ce qui prouve bien qu'une histoire a toujours plusieurs manières d'être racontée...


J'ai également apprécié que les réactions de chacun ne soit pas manichéennes. Pas de blanc ou noir mais une merveilleuse nuance de gris. Les émotions de chaque personnage sont abordées avec beaucoup de sincérité et il était difficile de ne pas s'attacher à chacun (sauf Julian, lui c'était plutôt easy). Si certaines actions pourraient sembler cruelles de prime abord, l'auteure les présente avec beaucoup d'humanité. Derrière notre livre, aurions-nous mieux réagi que ces personnages ? Pas sûr...


Et le plus important, c'est que vous refermerez ce livre avec une bouffée d'amour dans le cœur. Cette histoire regorge de bienveillance, d'amour, de gentillesse, de sentiments si positifs qu'ils sont parfois tournés en dérision. Ici, on joue la corde sensible mais l'auteure l'assume et nous livre une histoire si merveilleusement belle que son message d'amour et de tolérance ne nous paraît pas une seconde surfait.


Et le film alors ?! Minute ça, arrive !

Tu vois la différence entre un paquet de mouchoirs plein et un paquet vide ? Entre les deux, il s'est juste passé une chose : le film Wonder.


Je me connais, je sava