Vis ma vie de bacha posh...

23 Jan 2018

La perle et la coquille de Nadia Hashimi, Ed. Milady

 

 

Eh non, je n'ai pas totalement disparue de la circulation (même si la grippe a bien faillie avoir ma peau cette année). 

 

J'ai même tellement de choses à vous dire que le reste du mois de Janvier n'y suffira pas... Mais je vous rassure, de beaux coups de coeur vont peupler les prochains articles ! 

 

Commençons par sûrement le plus beau d'entre eux... "La perle et la coquille" de Nadia Hashimi, publié chez Milady.

 

Toutes celles et tous ceux qui s'intéressent à la thématique féministe ont dû entendre parler de ce roman.

 

Ce livre m'a été chaudement recommandé par ma copine Carnet Parisien et c'était pour moi un quasi-gage d'un vrai coup de coeur (j'en profite d'ailleurs pour lui faire un gros bisou de remerciement pour cette découverte).  

 

Mais alors de quoi parle ce roman ? Je vous dis tout ! (ou presque)

 

 

Kaboul, 2007 : les Talibans font la loi dans les rues. Avec un père toxicomane et sans frère, Rahima et ses sœurs ne peuvent quitter la maison. Leur seul espoir réside dans la tradition des bacha posh, qui permettra à la jeune Rahima de se travestir jusqu'à ce qu'elle soit en âge de se marier. Elle jouit alors d'une liberté qui va la transformer à jamais, comme le fit, un siècle plus tôt, son ancêtre Shekiba. Les destinées de ces deux femmes se font écho, et permettent une exploration captivante de la condition féminine en Afghanistan.

 

 

Si le titre et la couverture ont beaucoup tourné sur les réseaux sociaux, peut-être ne connaissez-vous pas le sujet de ce magnifique roman ? (perso, pour tout vous avouer, c'était mon cas). 

 

Dans cette histoire, nous allons suivre deux destins à de nombreuses années d'intervalle : Rahima tout d'abord, jeune fille évoluant dans l'Afghanistan des années 2000 mais aussi son arrière arrière grand-mère, Shekiba. Pourtant séparées par plusieurs générations, les deux jeunes filles vont connaître un destin semblable : celui des bacha posh.

 

Alors j'entends déjà le "Bacha posh ? KESAKO ?" Pas de panique, ça arrive.

 

Il s'agit d'une tradition dans les famille afghanes dépourvues d'héritiers mâles. En l'absence de garçons parmi les enfants, une des jeunes filles de la famille peut devenir "bacha posh". Elle a donc le droit de se travestir, de se comporter comme un garçon et d'être vu comme tel parmi toute sa communauté afin de faciliter la vie de sa famille. Elle dispose d'une liberté inespérée pour une femme. Mais hélas, quand la puberté arrive, sa condition de femme est remise au goût du jour et toute cette liberté est oubliée... 

 

Inimaginable dans nos sociétés occidentales, non ?

 

C'est pourtant ce que vont vivre ces deux jeunes filles, à des époques totalement différentes. 

 

J'ai été bouleversée par l'histoire de ces deux femmes. Moi qui d'habitude, dans le cas d'histoire de famille se passant sur plusieurs époques, a toujours une préférence... Je m'attendais à m'attacher davantage une des deux héroïnes et pourtant, j'étais heureuse de retrouver chacune d'elle et impatiente de découvrir ce qui allait leur arriver, malgré la nature dramatique de leurs vies de femmes dans une société si patriarcale. 

 

Je vais évidemment vous dire que ce roman parle de féminisme. Etant donné le sujet, le contraire serait difficile... Mais ce roman en parle particulièrement bien. Sans pathos mais avec une sincérité extrêmement touchante, l'histoire de ces bacha posh ne pourra que vous bouleverser à votre tour. 

 

L'écriture de Nadia Hashimi est fluide et addictive. Elle est une conteuse d'histoire hors pair et j'ai été happée par son roman comme rarement. Je ne suis au départ par forcément bon public pour les romans se passant dans un monde si différent du mien (besoin de m'identifier, je crois) et pourtant, sans évidemment m'identifier, j'aurais voulu ne pas quitter ces deux héroïnes...

 

 

Alors pour conclure, si la thématique féministe vous intéresse, si les épopées familiales sont votre dada, si vous voulez simplement faire la connaissance d'une merveilleuse conteuse d'histoire : sans hésitation, ce roman est pour vous.

 

Malgré ce que je m'imaginais, j'ai beaucoup apprécié de découvrir un monde si différent du mien, avec sa culture, ses différences et son identité. 

Note : 5 / 5

Je vous le recommande !

 

Please reload

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Retrouve-moi sur :

Article Au Hasard

Je publie (enfin) mon premier roman !

1/2
Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

A bientôt !

TU VEUX ME POSER

UNE QUESTION ?

RUE CAMILLE

- BLOG -

Capture It

© 2014 RUE CAMILLE

Proudly created with Wix.com

 

Bonne

visite !

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now