Après le bateau, Kate abandonne aussi l'avion comme moyen de transport !

27 Nov 2017

La Montagne entre nous de Hany Abu-Assad

Sortie le 8 novembre 2017

 

 

Un film avec Kate Winslet est en général un film que je ne peux pas rater. C'est une actrice qui me touche quasiment à chacune de ses prestations (peut-être est-ce du à ma condition de fan de la première heure de Titanic...).

 

Nous voici donc à la découverte de Kate Winslet et d'Idris Elba (déjà vu dans Thor, que j'ai chroniqué il y a peu). Les deux zigotos sont perdus en pleine montagne suite au crash de leur avion et nous allons suivre leur tentative de survie. 

 

Alors énième film de survie ou pas ? J'ai mon avis sur la question... ;)

 

 

Livrés à eux-mêmes après le crash de leur avion en pleine montagne, deux étrangers doivent compter l’un sur l’autre pour faire face aux conditions extrêmes. Réalisant qu’ils n’ont aucun espoir d’être secourus, ils tentent leur chance à travers des centaines de kilomètres de nature hostile, acceptant que ce n’est qu’ensemble qu’ils pourront trouver le courage de tenter de survivre.

 

 

Bon, évitons de nous attarder sur les grosses incohérences du film... du style, comment fait Kate pour avoir les cheveux propres en permanence au beau milieu de la montagne ? (même si franchement j'aimerais savoir). 

 

Personnellement, je préfère vous parler du troisième personnage : la Montagne ! 

 

Mise en valeur de manière impressionnante, la montagne nous propose des vues grandioses qui s’enchaînent pendant la totalité du film. D'un point de vue visuel, c'est bluffant et franchement angoissant. Sauf si vous kiffez vous retrouver entouré de monts enneigés, sans que personne ne soit au courant et sans le minimum du confort moderne, ça va de soi. 

 

 

Passons au scénario. La plupart du temps dramatiquement prévisible, je dois avouer qu'il a su quand même me surprendre à quelques (rares) occasions. Mais je suis facilement impressionnable...

 

Concernant l'interprétation des acteurs, le duo fonctionne bien. Idris Elba livre une performance assez charismatique et Kate Winslet propose un personnage tout en émotion. Donc de ce point de vue là, rien à redire!

 

 

Mais le GROS problème de ce film, c'est son mélange des genres ! Mélo, film de survie, romance, drame... je serais bien incapable de le cataloguer et si en soit ce n'est pas forcément synonyme de défaut, on n'en arrive à manquer le message du film. Personnellement, je n'ai pas compris où le long métrage voulait nous emmener. 

 

Et ça, c'est déjà plus problématique. 

 

La survie n'est qu'un prétexte au rapprochement des deux personnages et au final, on ne les sent jamais réellement en danger. De plus, l'aspect dramatiquement n'est pas totalement assumé puisque des traits d'humour tentent constamment de détendre l'atmosphère (alors que franchement, y'a pas vraiment de quoi se taper une barre).

 

Bref, c'est le dawa total !

 

 

Alors en soit, le film n'est pas mauvais, il permet de passer un bon moment mais le manque d'originalité du scénario et surtout son mélange des genre l'handicapent grandement...

 

Je suis ressortie de ma séance plutôt mitigée et je ne pense pas que ce film restera longtemps dans ma mémoire (Sorry, Kate).

 

Donc à vous de voir mais personnellement, ce long métrage ne m'a pas laissé une impression impérissable. 

NOTE : 2.5 / 5

Couci-Couça

 

 

Please reload

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Retrouve-moi sur :

Article Au Hasard

Je publie (enfin) mon premier roman !

1/2
Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

A bientôt !

TU VEUX ME POSER

UNE QUESTION ?

RUE CAMILLE

- BLOG -

Capture It

© 2014 RUE CAMILLE

Proudly created with Wix.com

 

Bonne

visite !

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now