top of page

Thor, un renouveau qui fait du bien !

Thor : Ragnarok de Taika Waititi

Sortie le 25 Octobre 2017



Oui, je sais ce que vous allez me dire, "T'as au moins 3 semaines de retard sur les Match Ciné et tu vas voir Thor : Ragnarok...". Effectivement, c'est mal. Et je ne vous dirais donc pas que j'ai également été voir Justice League cette semaine... (Oops).


Mais à ma décharge, je vais voir chaque film Marvel à sa sortie donc c'est comme une espèce de tradition. Et j'ai plein de défauts mais je respecte les traditions (enfin juste celles qui me plaisent ou qui incluent Chris Hemsworth).


Donc désolée mais l'appel était trop fort...



Privé de son puissant marteau, Thor est retenu prisonnier sur une lointaine planète aux confins de l’univers. Pour sauver Asgard, il va devoir lutter contre le temps afin d’empêcher l’impitoyable Hela d’accomplir le Ragnarök – la destruction de son monde et la fin de la civilisation asgardienne. Mais pour y parvenir, il va d’abord devoir mener un combat titanesque de gladiateurs contre celui qui était autrefois son allié au sein des Avengers : l’incroyable Hulk…



Bon soyons honnêtes, le personnage de Thor vaut principalement le détour pour le physique pas trop dégeu de Chris Hemsworth et pour sa chevelure luxuriante (ou alors, ça c'est peut-être juste moi). Pour le reste, Thor est principalement arrogant, macho, méprisant et il doit s'imaginer que son gros marteau est probablement une extension de son truc.


Bref, en tant que féministe, je peux difficilement dire que Thor est un héros selon mon cœur.


Et pourtant dans ce film, les femmes vont lui en faire voir de tous les couleurs et les Studios Marvel ont donc décidé d'en faire baver à notre héros blondinet. Hela, la grande méchante du film, interprétée par Cate Blanchett, est la première d'entre d'elles à ne pas compter ses coups envers Thor. Mais pas de panique, nous ne sommes pas dans le stéréotype "les femmes sont des hystériques et l'homme viril va la calmer". Un autre personnage secondaire féminin (gentil celui-là et interprétée par Tessa Thompson) en démontre aussi à ce cher petit Thor.


Donc, tout cela sonne un peu comme la revanche des femmes qui sont majoritairement présentées comme de pauvres choses fragiles dans ce genre de film.


(Bon, pour tout vous avouer, de prime abord, je n'avais pas tellement soulevé cet aspect féministe, alors merci au Fossoyeur de Films qui a mentionné ce point très positif dans sa vidéo Youtube).



Vous l'aurez compris, pendant une grande partie du film, le personnage de Thor va en prendre pour son grade et ça fait du bien !


Non pas que j'aime particulièrement le voir se prendre des coups, mais il était agréable de ne pas subir une énième suite où les mêmes codes sont réutilisés encore et encore. Thor, c'était un peu la grosse brute des cavernes qui maniait son marteau sans tellement réfléchir. Ici, le premier quart d'heure du film va vous montrer que ces vieilles ficelles ne fonctionneront plus.


Ce blockbuster, duquel je n'attendais pas grande chose, m'a donc plutôt surprise par sa prise de risques. Il renouvelle totalement l'univers et a permis à un personnage iconique de se réinventer. Il faudra néanmoins voir ce que ça donnera dans les prochaines apparitions de Thor si la nouvelle ligne est tenue.