Simone a calé !

12 Nov 2017

En voiture, Simone ! d'Aurélie Valognes, Ed. Le Livre de Poche

 

Quatrième de couverture

Pour une comédie familiale irrésistible, il vous faut : un père, despotique et égocentrique, Jacques. Une mère, en rébellion après quarante ans de mariage, Martine. Leurs fils, Matthieu, éternel adolescent mais bientôt papa de trois enfants ; Nicolas, chef cuisinier le jour et castrateur tout le temps ; Alexandre, rêveur mou du genou. Et... trois belles-filles délicieusement insupportables ! Stéphanie, mère poule angoissée ; Laura, végétarienne angoissante ; Jeanne, nouvelle pièce rapportée, féministe et déboussolée, dont l'arrivée va déstabiliser l'équilibre de la tribu.
Mettez tout le monde dans une grande maison en Bretagne. Ajoutez-y Antoinette, une grand-mère d'une sagesse à faire pâlir le dalaï-lama, et un chien qui s’incruste. Mélangez, laissez mijoter... et savourez !

Il y a un peu plus d'un an, j'avais découvert Aurélie Valognes avec son premier roman : "Mémé dans les orties". Si vous voulez retrouver ma chronique, il suffit de cliquer sur ce lien. 

 

J'avais beaucoup aimé ce premier roman avec ses personnages si attachants, notamment ce cher bougon de Ferdinand.

 

J'étais donc super contente de découvrir un nouveau roman de cette auteure. La quatrième de couverture me laissait espérer une comédie familiale comme je les aime.

 

Mais grosse douche froide : j'ai détesté les personnages de ce nouveau roman !! 

 

Bon, je sais ce que vous allez me dire... En général, tous les personnages d'un roman font rarement l'unanimité. Si certains nous touchent, d'autres nous font émettre plus de réserve. Mais là, pas un ne trouvait grâce à mes yeux... Et pourtant, entre Jacques et Martine, leurs trois fils, leurs trois belles-filles et leurs petits-enfants, on pouvait imaginer qu'au moins un se démarquerait à mes yeux...

 

Eh bien, non... 

 

Jacques, macho d'envergure internationale, était évidemment horripilant mais même le reste de la famille a eu du mal à se frayer un chemin jusqu'à mon petit coeur... Martine m'a agacé, j'ai trouvé les trois fils particulièrement mous du genou et les belles-filles n'étaient pas particulièrement attachantes...

 

Au final, j'en venais même à me demander si ce n'était pas Jacques que je préférais... (un comble!). Mais l'aspect qui m'a le plus "dérangé" a été l'attitude des trois belles-filles, que j'ai trouvé assez peu crédible... Surtout Stéphanie qui était particulièrement désagréable. Bref, pour moi il n'y en avait pas un pour rattraper l'autre. 

 

Mais heureusement, l'histoire évolue dans le bon sens et les personnages deviennent un peu plus sympathiques... La deuxième partie du roman a été beaucoup plus agréable à lire même si je continue de penser que des enfants et beaux enfants avec de telles exigences restent peu crédibles...

 

En fait, je pense que je m'attendais à une joyeuse comédie familiale sauf que, cette famille a mon sens, n'a rien de joyeuse... Les relations entre les membres sont justes très tristes et je n'ai tout simplement pas accroché à cette histoire.

 

Et je trouve dommage d'avoir changé le titre du roman... "Nos adorables belle-filles" marchait beaucoup mieux, à mon avis.

 

Je ne garderais donc pas ce roman à l'esprit... Mais toujours sensible à l'écriture d'Aurélie Valognes, je continuerais néanmoins de la suivre avec plaisir ! 

Note : 2 / 5

 

Please reload

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Retrouve-moi sur :

Article Au Hasard

Je publie (enfin) mon premier roman !

1/2
Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

A bientôt !

TU VEUX ME POSER

UNE QUESTION ?

RUE CAMILLE

- BLOG -

Capture It

© 2014 RUE CAMILLE

Proudly created with Wix.com

 

Bonne

visite !