Et vous ? vous êtes plutôt sexe ou pizza ?

18 Oct 2017

J'aime le sexe mais je préfère la pizza de Thomas Raphaël, Ed. Flammarion

 

Quatrième de couverture :

"Demain, on reprendrait le bateau, le train, puis Hélène un taxi et l'avion, on quitterait l'odeur de citron. Mais là, seul avec Hélène sur le port de Procida, j'ai eu l'impression que j'étais amoureux. Elle n'avait pas besoin d'un confident, j'ai réalisé, elle avait besoin de quelqu'un qui mangerait ce qu'elle commandait pour lui. Hélène était facile à aimer : il suffisait d'avoir faim. C'était simple et je me sentais important de l'avoir compris. Il y aurait pour Hélène d'autres hommes, qui auraient plus faim que moi, mais ce soir j'étais fier du privilège, dans le cliquetis des bateaux, couteau et fourchette à la main, de terminer avec elle le dernier quart de sa première pizza."
Après trois comédies à succès, "La vie commence à 20h10", "Le bonheur commence maintenant" et "Pour un soir seulement", Thomas Raphaël s'attaque avec brio à la comédie autobiographique.

Si je vous dis que j'ai demandé à lire ce roman à cause du titre, je ne vais sûrement pas vous faire une impression géniale... 

 

Enfin après tout, autant l'avouer... ce titre m'a interpellé... et quand j'ai reçu l'exemplaire envoyé par Babelio (que je remercie au passage), je me suis aperçue que ça allait aussi titiller les gens autour de moi vu la couverture qui était tout sauf discrète... (Je ne vous dis pas l'affiche dans le métro).

 

Mais le titre si taquin soit-il, ne me laissait pas imaginer l'auteur que j'allais découvrir. J'avais déjà entendu parlé de certains des premiers romans de Thomas Raphaël ("La vie commence à 20h10" notamment) mais je n'avais jamais lu cet écrivain. C'est désormais chose faite et j'en suis plus que ravie. 

 

Et pourtant, ce n'était pas gagné d'avance. Quand j'ai compris que le livre était un recueil de chroniques, j'ai été un peu déçue... Je ne suis pas tellement amatrice de nouvelles. En général, je suis frustrée de ne pas pouvoir davantage suivre des personnages auxquels je me suis attachée ou déçue parce que justement je ne suis pas parvenue à m'attacher... Bref, je ne cours pas après les formats courts. 

 

Donc, douche froide quand j'ai percuté... 

 

Mais m'étant engagée à lire cet ouvrage et à participer à la rencontre avec l'auteur, je me suis mis un bon coup de pied aux fesses et je me suis lancée...

 

Et franchement, jamais coup de pied aux fesses ne fut aussi bien donné (en toute modestie). 

 

Si les chroniques sont effectivement indépendantes les unes des autres, on retrouve régulièrement certains personnages ce qui nous permet de les découvrir dans des situations très différentes et d'avoir un peu l'impression parfois de lire un roman.

 

Mais surtout, chaque nouvelle met en avant un personnage central : Thomas.

 

Et pour les plus observateurs, vous l'aurez remarqué, le personnage principal s'appelle comme l'auteur... C'est justement parce qu'il s'agit bien d'un recueil de chroniques autobiographiques. Issus des différents journaux intimes de l'auteur.

 

Nous redécouvrons avec lui son entrée dans l'adolescence, l'âge adulte, à travers sa vie sentimentale... 

 

Et si je devais vous décrire le personnage de Thomas en un mot ? Touchant. Et pour être plus précise : Touchant de naïveté. 

 

Si les premières nouvelles pouvaient me laisser à penser que je serais peut être un tantinet agacée par ce jeune garçon introverti et lunaire, j'ai appris à l'aimer au fil des pages et a éprouvé une immense empathie pour lui (ouais, carrément).

 

 

A travers son éveil aux sentiments amoureux, on comprend vite que c'est la découverte de son homosexualité qui se cache derrière. Et cet éveil nous est dévoilé tout en douceur et en poésie. 

 

J'ai aimé découvrir ce personnage doux, profondément gentil et à la personnalité si adorable qu'on développe à son encontre un fort sentiment protecteur. 

 

Et le plus fabuleux, c'est quand vous avez la chance de découvrir le vrai Thomas. Thomas Raphaël, le romancier. Vous arrivez vite à comprendre comment il a pu décrire un personnage aussi juste et aussi touchant. Il EST Thomas. Dans toute sa douceur, sa fragilité et son humour.

 

Parce que oui, ce recueil est très drôle. Un humour un peu doux-amer parfois aux vues des situations, mais un humour qui ne pourra pas vous laisser indifférent. 

 

Alors si comme moi, vous n'aimez pas particulièrement les nouvelles, ne vous arrêtez pas à ce petit détail, dans ce livre, ça ne compte pas.

 

Et ne vous arrêtez pas au titre non-plus, en plus du fait qu'il vous permettra de ne jamais passer inaperçu dans un lieu public, il se cache beaucoup de choses derrière tout ça et une fois la dernière page refermée, vous vous direz que peut-être, vous aussi, vous préférez la pizza ! 

Note : 4 / 5

 

Please reload

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Retrouve-moi sur :

Article Au Hasard

Je publie (enfin) mon premier roman !

1/2
Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

A bientôt !

TU VEUX ME POSER

UNE QUESTION ?

RUE CAMILLE

- BLOG -

Capture It

© 2014 RUE CAMILLE

Proudly created with Wix.com

 

Bonne

visite !

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now