Une histoire de soeurs, d'espions et de pouvoirs, Vol. 2

8 Jun 2017

Judith, Sœurs de Cœur - tome 2 de Christine Feehan, Ed. Diva Romance

 

Quatrième de couverture

Stefan Prakenskii est un agent secret. Mais aussi un meurtrier. Il connaît mille façons de tuer un homme, et deux mille façons de séduire une femme. Voilà pourquoi il est impatient d'entreprendre sa nouvelle mission, dans la ville côtière de Sea Haven. Sa mission ? Se mêler de la vie d'une belle femme insaisissable qui entretient un lien mystérieux avec son passé, mais aussi avec un criminel dangereusement séduisant qui ne souhaite qu'une chose : la posséder.

Judith Henderson est une artiste à la renommée montante. Sa beauté parfaite stimule l'âme de deux hommes, qui ont fait d'elle leur obsession. Comme ses sœurs de cœur, Judith a un pouvoir. Elle est celle qui lie tous les éléments entre eux, qui donne de la puissance à l'eau, au feu, à l'air… Depuis des années, elle attend l'homme qui viendra libérer la passion et le feu qui couvent en elle, celui à qui elle pourra confier ses émotions. Cependant, un seul homme pourra survivre à ses secrets et à l'ombre qu'elle a projetée sur leurs vies…

Il y a quelques mois, je vous parlais de "Rikki", le premier tome de la saga "Sœurs de cœur" dont j'avais aimé certains aspects quand d'autres me laissaient plutôt froides...

 

Et pour ce second tome... je vais être franche, j'ai eu du mal à trouver un aspect qui m'ait plu... Hum, ça donne envie, non ?

 

A ma décharge, comme pour le premier volet, le style de l'auteure est très difficile à lire... Redondant, confus, en gros : un tantinet indigeste

 

J'ai eu l'impression de relire 50 fois le même passage, relatant les états d'âmes des personnages et je vous le dis tout de suite, c'était loin d'être plaisant. "Je l'aime, oh mais non je vais lui faire du mal, oh mais je l'aime, ai-je droit au bonheur, non c'est impossible, oh mais si seulement c'était possible..." Oh mais tais-toi donc, avale un mojito, ça va te détendre ! (désolée, mais vraiment j'exagère à peine).

 

Et en plus, comme pour Rikki, on enchaîne les stéréotypes du héros masculin : Bad boy par excellence avec un cœur gros comme ça qui peut tuer un homme à mains nues mais qui renoncera à tous ses travers pour la femme qu'il aime ! Bah oui, bien sûr, c'est une espèce hyper connue des bad-boys ! Et quitte à faire, on copie/colle le héros du premier volet, ça ira plus vite...

 

Pour ce qui concerne Judith, je l'ai trouvé beaucoup plus agaçante que Rikki et selon moi, beaucoup moins touchante...  J'avais aimé le fait que Rikki soit une héroïne à part entière du fait de son autisme. C'était original, intéressant et pour le coup raconté avec délicatesse et justesse... Judith, elle, ne m'a pas laissé une impression impérissable. 

 

Mais comme je ne veux pas vous laisser sur une note négative, j'aurais quand même un point positif à noter, l'intrigue "policière" est mieux développée que dans le premier roman même si de nombreuses scènes auraient méritées d'être supprimées... (désolée, c'est plus fort que moi!)

 

Personnellement, cette saga ne m'a pas touché et s'il ne s'agissait pas d'un roman Diva Romance, je ne l'aurais probablement pas terminé...

Note : 1 / 5

 

 

Please reload

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Retrouve-moi sur :

Article Au Hasard

Je publie (enfin) mon premier roman !

1/2
Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

A bientôt !

TU VEUX ME POSER

UNE QUESTION ?

RUE CAMILLE

- BLOG -

Capture It

© 2014 RUE CAMILLE

Proudly created with Wix.com

 

Bonne

visite !

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now