Mon premier Rainbow Rowell

Eleanor & Park de Rainbow Rowell, Ed. PKJ


Résumé :

1986. Lorsque Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s'installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon solitaire et secret, l'ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par leur amour des comics et des Smiths... Et qu'importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et si sa vie chez elle est un véritable enfer, Park est prêt à tout pour la sortir de là.

A entendre parler sans cesse de Rainbow Rowell sur la blogosphère, j'ai décidé de me lancer avec son cultissime "Eleanor & Park".


Je m'attendais à être touchée, un peu à la manière du roman Everything Everything...


Trêve de suspense (j'ai bien conscience qu'une telle attente était insoutenable), j'ai aimé découvrir cette romancière et pourtant je n'ai pas été emportée plus que ça.


Pour être franche, j'ai trouvé la relation amoureuse entre les deux personnages un peu trop soudaine. Je sais, je sais, c'est le propre des relations adolescentes... (ATTENTION, je fais faire preuve de cliché!)


C'était un peu "Je t'aime pour toute la vie quoiqu'il arrive et envers et contre tout mais au final, je ne sais pas trop pourquoi"... Sans moquerie aucune de ma part, j'ai qu'il s'agit d'un passage obligé de chaque être humain. Mais cela remonte à des années beaucoup trop lointaines pour moi...



Enfin, bien que le commencement de leur histoire d'amour ne m'ait pas convaincu, j'ai quand même lu ce roman en quelques jours en appréciant à chaque fois de retrouver ces deux personnages qui sortent des stéréotypes du genre.


Surtout Park.


Si le personnage féminin tout en rondeurs n'est pas une première, celui de Park était par contre très original. Un personnage asiatique déjà n'est pas monnaie courante et un héros masculin non-débordant de testostérone l'est encore moins. Alors, il y a bien ce petit côté (cliché?) de la maîtrise du taekwondo qui fait son petit effet, mais en dehors de ça, Park est tout en sensibilité et en nuances...


Eleanor aussi, à sa manière. Mais plus à travers les épreuves qu'elle traverse qu'à travers sa personnalité que j'ai trouvé moins complexe et aussi, je dois l'avouer, un peu moins attachante.


Si le tout ne m'a pas étonné plus que ça, j'ai aimé découvrir cette histoire d'amour entre deux "originaux" qui méritaient amplement d'avoir pour une fois la première place !


J'attaquerais bientôt un second roman de Rainbow Rowell avec FanGirl qui, je pense, sera plus ma tasse de thé !!!

Article Au Hasard
Articles Récents
Archives
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Retrouve-moi sur :

contactez

MOI

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon
coffee-1276778_1920.jpg

retrouveZ

Mes romans

©2020 Camille ROY - Tous droits réservés

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now