Il n'y a jamais trop de chanson dans un film

13 Feb 2017

La La Land de Damien Chazelle

 

Synopsis

Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions. 
De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance. 
Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent…
Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ?

Qui n'a jamais rêver de se prendre pour Gene Kelly et Debbie Reynolds dans Chantons sous la Pluie ? De sautiller dans la rue, de bondir sur un banc qui ne vous avait rien fait, juste pour enchaîner quelques pas de claquettes que vous auriez subitement maîtrisé sur le bout de pieds ?

 

Si vous êtes de ceux là... Alors La La Land est pour vous... 

 

Si vous êtes nostalgique de ce cinéma hollywoodien, de cet âge d'or des comédies musicales, vous ne serez pas déçu par le nouveau film de Damien Chazelle (réalisateur de Whiplash), qui vous réserve plus d'une surprise. 

 

Les musiques, les costumes, les ambiances, les décors, l'histoire, tout y est. Tout est poésie et enchantement dans ce Los Angeles revisité.

 

Quant à Emma Stone et Ryan Gosling, si à mes yeux ils n'égalent évidemment pas les Fred Astaire et compagnie, ils sont néanmoins extrêmement crédibles dans leurs rôles.

 

L'une est pleine de joie de vivre et d'entrain quand l'autre est... Ryan Gosling (du coup, pas vraiment besoin d'en dire plus). Et puis, j'ai lu qu'il n'avait pas été doublé une seule fois pour ses scènes au piano, alors là, je dis "Chapeau"... Il n'en devient que plus bluffant, ce petit Ryan...

 

 

Je vous avoue qu'en sortant du cinéma, j'ai immédiatement ajouté la bande-son du film à ma playlist pour poursuivre un peu ce rêve enchanté. 

 

Alors bien sûr, les plus rabat-joies diront que ce n'est pas du tout crédible de se mettre à chanter en pleine rue et que des inconnus se joignent en vous et participent d'emblée à une chorée que personne n'avait jamais répété. Oui, ok... c'est pas faux.

 

Mais franchement, qui s'en soucie ?? Si le cinéma devait être uniquement crédible, il n'aurait plus aucun intérêt.

 

Alors, oui et encore oui à des pépites comme La La Land qui vous emporte dans une valse effrénée sans vous laisser reprendre votre souffle. Parce que personnellement, c'est ce cinéma là que j'aime. 

Note : 4,5 / 5

 

 

Please reload

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Retrouve-moi sur :

Article Au Hasard

Je publie (enfin) mon premier roman !

1/2
Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

A bientôt !

TU VEUX ME POSER

UNE QUESTION ?

RUE CAMILLE

- BLOG -

Capture It

© 2014 RUE CAMILLE

Proudly created with Wix.com

 

Bonne

visite !