Quand tu as passé l'âge...

19 Aug 2016

Comme des bêtes de Yarrow Cheney & Chris Renaud

 

Synopsis

La vie secrète que mènent nos animaux domestiques une fois que nous les laissons seuls à la maison pour partir au travail ou à l’école.

Comme vous le savez, j'aime retomber régulièrement en enfance. J'assume totalement mon côté Disneyaddict et je ne recule jamais devant un bon film d'animation (ou dessin animé, c'est selon).

 

Dernièrement, j'ai été un tantinet déçue par Le Monde de Dory dont j'ai regretté le scénario et le ton plutôt légers. Bien avant ça, j'avais par contre adoré Les Minions qui m'avait fait beaucoup rire.

 

Et du coup, histoire d'être logique, je suis allée voir Comme des bêtes

 

C'était ce qu'on appelle une fausse bonne idée. 

 

 

Alors, je ne dis pas que la vie secrète de nos petits animaux n'est pas intéressante, loin de là.

 

Je suis moi-même très curieuse de savoir ce que mon chat peut bien trouver d'intéressant sous mon lit pendant 5 HEURES d'affilée ! 

 

Non, la vie des animaux, c'est cool comme sujet. 

 

Mais...

 

C'est pas drôle, en fait. Du moins, dans ce film, ça ne l'était pas. Non mais je vous entends d'ici : "Allez, c'était pas marrant, marrant, mais ça allait quand même!".

 

Mais non, je vous dis ! Je n'ai pas rit une seule fois en 1h30. Mes lèvres ont tout juste frétillé à un moment (mais, c'était une fausse alerte). La bande annonce, très réussie au demeurant, suffisait largement. 

 

Le truc encore plus impressionnant était peut être les gens dans la salle (venus probablement d'une autre planète) qui n'arrêtaient pas de se marrer. 

 

MAIS ARRÊTEZ DE VOUS BIDONNER, C'EST MÊME PAS DRÔLE !

 

Mon copain et moi nous nous sommes regardés au bout d'une demi-heure, genre "Non mais c'est moi où y'a un souci ?"... Heureusement, nous avons vu que nous étions tous les deux saints d'esprit (contrairement au reste de la salle).  

 

Nous avons donc pris notre mal en patience en se disant que peut-être, avec un miracle, ça s'arrangerait sur la fin. Ouais, bah non. 

 

Alors attention, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit... Pour des enfants, c'est le film idéal. C'est adorable, trognon, choupi tout plein... Bon sauf les passages avant un lapin sanguinaire... Là, ça peut casser un chouïa l'ambiance...

 

Non mais minute, je pense à un truc subitement... est-ce que ça sous-entendrait que... que je mûris ?  Que je ne pourrais plus regarder un Disney sans m'imaginer virevolter dans une robe qui tourne ? Que je ne pourrais plus croire que, bien évidemment, les animaux parlent et se comprennent entre eux ? 

 

Wait, wait, WAIT ! ... Faut pas déconner avec ce genre de chose... Je fais une pause et je reviens.

 

[Visionnage de Raiponce]

 

Non c'est bon ! C'est juste Comme des bêtes qui n'est pas drôle !

 

Donc pour résumer, si vous avez plus de 6 ans, je vous le déconseille. Sauf, si vous avez une corvée baby-sitting à solder. 

Note : 1/5

 

 

Please reload

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Retrouve-moi sur :

Article Au Hasard

Je publie (enfin) mon premier roman !

1/2
Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

A bientôt !

TU VEUX ME POSER

UNE QUESTION ?

RUE CAMILLE

- BLOG -

Capture It

© 2014 RUE CAMILLE

Proudly created with Wix.com

 

Bonne

visite !