Mes envies "Roman" pour la rentrée littéraire

16 Aug 2016

Qui dit septembre, dit rentrée non pas scolaire (j'ai franchement passé l'âge) mais littéraire !

 

Et après mon article sur mes envies ciné et dans un ordre totalement aléatoire (autrement dit au pif), voici mes envies de romans pour cette rentrée : 

 

 

"Comment tu parles de ton père" de Joann Sfar, Ed. Albin Michel - Sortie le 17 Août 2016

 

Papa est né l’année où tonton Adolf est devenu chancelier : 1933. C’est l’année où pour la première fois on a découvert le monstre du Loch Ness. C’est l’année, enfin, où sortait King Kong sur les écrans. Mon père c’est pas rien.

Ce sont les huit jours d’agonie de mon père. Il n’y a aucun suspens, il meurt à la fin.

 

J'ai découvert Joann Sfar plutôt par ses illustrations et ses bandes dessinées, mais cette fois j'ai très envie de le découvrir à travers un de ses romans. Et puis au moins, niveau suspense, on est fixé !

 

 

"Repose-toi sur moi" de Serge Joncour, Ed. Flammarion - Sortie le 17 Août 2016

 

Aurore est styliste et mère de famille. Ludovic est un ancien agriculteur reconverti dans le recouvrement de dettes. Ils partagent la cour de leur immeuble parisien et se rencontrent car des corbeaux s'y sont installés. Leurs divergences pour régler ce problème les mènent à l'affrontement mais ils finissent par apprendre à se connaître.

 

Okay... un dilemme de corbeaux, ça peut paraître particulier comme point de départ. Pourtant, j'ai bien envie de découvrir ses deux personnages et leurs copains volatiles.

 

 

"Nos âmes la nuit" de Kent Haruf, Ed. Robert Laffont - Sortie le 1er Septembre 2016

 

Addie, soixante-quinze ans, veuve depuis des décennies, fait une étrange demande à son voisin, Louis : voudrait-il bien passer de temps à autre la nuit avec elle, simplement pour se parler, se tenir compagnie ? La solitude est parfois si dure... Bientôt, bravant les cancans de la petite ville de Holt où ils vivent depuis toujours, Addie et Louis se retrouvent presque chaque soir. Ainsi commence une belle histoire d'amour, lente et paisible, faite de confidences chuchotées dans le noir, de mots de réconfort et d'encouragement. Mais très vite, les enfants d'Addie et de Louis s'en mêlent, par égoïsme et, surtout, par peur du qu'en-dira-t-on.

 

Une histoire d'amour à soixante-quinze printemps, voilà de quoi changer agréablement des amourettes habituelles. Et je sens déjà que je ne vais pas être une grande fan des rejetons...

 

 

"Voici venir les rêveurs" d'Imbolo Mbue, Ed. Belfond - Sortie le 18 Août 2016

 

Nous sommes à l'automne 2007 à New York et Jende Jonga, un immigrant illégal d'origine camerounaise, est en passe de réaliser son rêve : après avoir été plongeur et chauffeur de taxis, il vient de décrocher un emploi de chauffeur pour Clark Edwards, riche banquier à la Lehman Brothers. Pour Jende, tout est désormais possible : il va enfin pouvoir offrir à Neni, son amoureuse, les études de pharmacienne dont elle rêve. Et surtout, pour les Jonga, le Graal est en vue : obtenir leur carte verte et devenir enfin des Américains. Mais rien n'est simple au pays de l'American Dream. Entre Jende, loyal, discret, compétent, et son patron Clark, noyé dans le travail et les difficultés de la banque se noue une vraie complicité. Les deux familles se rapprochent, mais si les Jonga sont soudés malgré l'épée de Damoclès de l'expulsion, les Edwards sont en proie à de nombreux problèmes.

 

Un périple au goût d'American Dream avec des personnages qui, compte tenu de la date et de la banque, s'annonce plus que mouvementé.

 

 

"California Girls" de Simon Liberati, Ed. Grasset - Sortie le 17 Août 2016 

 

En 1969, j’avais neuf ans. La famille Manson est entrée avec fracas dans mon imaginaire.  J’ai grandi avec l’image de trois filles de 20 ans  défiant les tribunaux américains, une croix sanglante gravée sur le front. Des droguées… voilà ce qu’on disait d’elles, des droguées qui avaient commis des crimes monstrueux sous l’emprise d’un gourou qu’elles prenaient pour Jésus-Christ. Plus tard, j’ai écrit cette histoire le plus simplement possible pour exorciser mes terreurs enfantines et j’ai revécu seconde par seconde le martyr de Sharon Tate.

 

On continue dans le joyeux avec Charles Manson et ses sbires... A lire dans un moment de franche rigolade, donc.

 

 

"Le dernier des nôtres" d'Adélaïde de Clermont-Tonnerre, Ed. Grasset - Sortie le 17 Août 2016

 

"La première chose que je vis d’elle fut sa cheville, délicate, nerveuse, qu’enserrait la bride d’une sandale bleue…" Manhattan, 1969 : un homme rencontre une femme.
Dresde, 1945 : sous un déluge de bombes, une mère agonise en accouchant d'un petit garçon.

 

Un chassé croisé entre personnages et époques qui j'espère tiendra toutes ses promesses. Dans le cas contraire, vous vous doutez bien que je le ferais savoir !

 

 

"Les simples prétextes du bonheur" de Nahal Tajadod, Ed. Lattes - Sortie le 24 Août 2016

 

Cécile Renan est une femme singulière. Elle est riche et splendide. Mais cette bonne fortune s’accompagne d’un frisson secret et tenace. Elle a peur de tout perdre, de se perdre, de traverser la vie tout en marchant à côté d'elle-même. Un jour, elle pousse la porte d’une épicerie iranienne à Paris. Que cherche-t-elle ? Elle l’ignore. Mais elle se lie avec le patron et sa famille délurée, fantasque, qui n'ont rien à lui refuser. Ils bouleversent la vie de Cécile et se laissent éblouir par elle.

 

Un résumé qui m'a plu, reste à voir si le roman suivra. Je n'ai pas l'air très enthousiaste comme ça, mais j'ai envie de le lire. Vraiment.

 

 

"Chanson douce" de Leila Slimani, Ed. Gallimard - Sortie le 18 Août 2016

 

Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met à la recherche d'une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu'au drame.

 

Une question qui reste d'actualité pour chacune d'entre nous, cette capacité à tout concilier (ou pas). Perso, mon chat, c'est déjà un challenge de chaque instant.

 

 

"Cannibales" de Régis Jauffret - Ed. Seuil - Sortie le 18 Août 2016

 

Noémie est une artiste peintre de vingt-quatre ans. Elle vient de rompre avec Geoffrey, un architecte de près de trente ans son aîné avec qui elle a eu une liaison de quelques mois. Le roman débute par un courrier d’elle adressé à la mère de cet homme pour s’excuser d’avoir rompu. Un courrier postal plutôt qu’un courrier numérique qu’elle craindrait de voir piraté. Une correspondance se développe entre les deux femmes qui finissent par nouer des liens diaboliques et projeter de dévorer Geoffrey.

 

Alors là autant vous dire tout de suite qu'une fille qui projette de bouffer son ex avec la mère de celui-ci... Je sens le gros délire littéraire !

 

 

Harry Potter et l'Enfant Maudit - Ed. Gallimard Jeunesse - Sortie le 14 Octobre 2016

 

Nul besoin de présenter Harry Potter, j'imagine ! Je ne sais pas trop si l'ont peut dire que ce nouvel opus fait partie de la rentrée littéraire, mais à coup sûr, il fera partie de la mienne !

 

 

 

Bon, je m'aperçois que ma sélection n'appelle pas franchement la joie et la rigolade mais qui sait...

 

Ma sélection "Bande dessinée" dont je vous parlerais bientôt, sera peut être plus gaie !

 

Et vous, quelles sont vos envies littéraires pour cette rentrée ? 

Please reload

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Retrouve-moi sur :

Article Au Hasard

Je publie (enfin) mon premier roman !

1/2
Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

A bientôt !

TU VEUX ME POSER

UNE QUESTION ?

RUE CAMILLE

- BLOG -

Capture It

© 2014 RUE CAMILLE

Proudly created with Wix.com

 

Bonne

visite !

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now