Tu veux un bisou ?

23 Jul 2016

Le tendre baiser du Tyrannosaure d'Agnès Abécassis, Ed. Le Livre de Poche

Je vous fais découvrir ma première lecture issue de ma visite de Saint Maur en Poche. Et plein d'autres jolies découvertes suivront dans les jours (semaines) à venir.

 

J'ai donc pu rencontrer Agnès Abécassis qui a été adorable, souriante et très abordable ! Je peux d'ailleurs dire qu'elle m'a fait la dédicace la plus originale. Jugez plutôt :

 

 Un bisou de T-Rex à son palmarès, ce n'est pas à la portée de n'importe qui !

 

Ce roman est le premier que je lis de cette auteure bien que je me sois aperçue que j'avais quelques trains de retard vu le nombre de ses romans parus. Et je vous le dis tout de suite, je vais m'attaquer à ses autres livres. D'ailleurs, si vous avez des titres à me conseiller, je suis preneuse !

 

Comme beaucoup de mes achats en poches, c'est d'abord le titre, la couverture qui m'ont interpellés. Après moultes déambulations dans les allées du Salon, mon œil a été accroché par cette couverture colorée et ce titre accrocheur. Hum....un histoire de Tyrannosaure... J'aime bien Jurassic Park après tout...

 

Et puis, j'ai lu la quatrième de couverture :

 

Rassurez-vous, il n'y a pas de vrai tyrannosaure dans cette histoire.

Mais on y trouve Félix, un paléontologue peureux à qui sa grand-mère ordonne de quitter la femme avec laquelle il vit pour affronter ses pires angoisses. S'il y parvient, il aura droit à une immense surprise...

Et puis il y a Olive, sur le point de se marier, qui annonce à sa famille que son couple ne désire pas avoir d'enfant. Scandale, indignation et machinations de la mère et de la belle-mère !

On évoque Tom, aussi ? Un flic désabusé et terriblement romantique, trop sans doute pour la fille capricieuse qu'il va rencontrer.

Et n'oublions pas Ava, vendeuse d'escarpins de luxe, qui reçoit un jour d'une cliente millionnaire un bijou hors de prix et quitte illico l'emploi qu'elle déteste tant. Jusqu'à ce que son bijou disparaisse...

Des personnages qui forment une bande irrésistible et nous emportent dans un tourbillon de sentiments. 

Une comédie réjouissante, à dévorer d'urgence !

 

Donc okay aucun rapport à première vue avec les dinos (je suis une fille qui prend un peu les trucs au pied de la lettre, donc). Tant pis, je prends quand même !

 

Comme vous avez pu le comprendre avec le résumé, le livre se construit à la manière d'un Love Actually ou d'un Joyeuse Fête des Mères plus dernièrement. On met en scène plein de personnages, on secoue et ça donne un joyeux melting-pot où on se rend compte qu'au final tout le monde se connaît plus au moins. 

 

J'ai d'abord été tenté de rapprocher le style d'Agnès Abécassis à celui de Katherine Pancol et à sa trilogie des crocos/tortues/écureuils. Mais finalement, les personnages sont ici moins déjantés, beaucoup plus ancrés dans le réel. Il s'agit davantage de personnalités que l'ont pourraient rencontrer tous les jours ou qui pourraient nous ressembler. 

 

Et puis, Agnès Abécassis est particulièrement drôle. A la manière d'une Sophie Kinsella, pas une page ne passe sans que l'humour ne pointe le bout de son nez. Et pour cet été, c'est pile poil ce qu'il faut. Quoique devant un feu de cheminée en plein hiver, ça marche aussi. L'important c'est d'avoir l'envie de passer un bon moment avec un bon roman. 

 

Mais attention, n'allez pas croire qu'il s'agisse juste d'un roman gentillet avec deux trois blagounettes au milieu. Que nenni, messieurs dames. 

 

Les thèmes abordés sont nombreux et peuvent toucher n'importe qui. Surtout ce besoin qu'a la société de vouloir nous façonner selon un modèle pré-établi. Que ce soit par l'entremise de notre famille, de nos amis ou même d'inconnus, il faut absolument que nous rentrions dans la petite case qui a été faite pour nous. 

 

Tu es une femme de 28 ans ? Tu dois donc être mariée et bientôt mère de famille parce qu'attention au tic-tac de ton horloge biologique ! Mais je ne veux pas d'enfant, moi ? Rienafout' !

 

Tu es un homme de 32 ans ? Tu dois donc mettre en avant ta virilité et protéger chaque jeune fille qui croisera ta route ? Mais je suis peureux, comment je fais, moi ? Rienafout' !

Ce roman parle donc surtout de cette personnalité qui bouillonne en nous et qui ne demande qu'à apparaître.

 

Ma seule toute petite interrogation à laquelle je n'ai pas trouvé de réponse (mais qui ne vous empêchera pas d'apprécier le roman!), c'est pourquoi le personnage d'Ava est le seul à être narratrice à la première personne, alors que ce n'est pas le cas pour les autres personnages... J'ai beau cherché, je n'ai pas compris le pourquoi du comment.

 

Mais qu'importe, j'aurais peut être l'occasion de le demander à l'auteure lors d'une prochaine rencontre, qui sait !

 

Quoiqu'il en soit, vivement mon prochain roman d'Agnès Abécassis !

 

Note : 4/5

 

Please reload

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Retrouve-moi sur :

Article Au Hasard

Je publie (enfin) mon premier roman !

1/2
Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

A bientôt !

TU VEUX ME POSER

UNE QUESTION ?

RUE CAMILLE

- BLOG -

Capture It

© 2014 RUE CAMILLE

Proudly created with Wix.com

 

Bonne

visite !

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now