top of page

Même pas obligée de souffrir pour être belle !

Ce soir, c’est week-end, alors je me suis sentie d’humeur légère…


Et donc, j’avais envie de vous partager une petite découverte qui a révolutionné mon rituel de soins pour le visage ! (Tu m’en diras tant… bon, elle est où ta critique de films/romans/expo… ?).


Et bien non, copain, aujourd’hui, point de culture générale exacerbée à la poudre de super-héros !


Aujourd’hui, on parle produits de beauté ! Bon, je vous rassure, hein, ça n’est pas un nouveau tournant dans le contenu de ce blog. Déjà, parce que même si j’aime effectivement les « trucs de filles », je n’ai jamais eu spécialement envie d’en parler ou de faire un blog dessus. Des personnes plus passionnées et qualifiées le font bien mieux que moi.


Mais là… là, je me suis dit que ça pouvait intéresser pas mal de personnes (et pas que les filles, en plus !).


Donc, ma grosse révélation *roulement de tambours* c’est la marque KHIEL’S !


(C’est pour ça qu’elle nous fait tout ce tintouin, une marque qui existe depuis 1851 ? Ah ouais, elle percute pas vite… heureusement qu’elle nous fait pas des articles comme ça tous les jours !).



Oui, effectivement, je connaissais la marque KHIEL’S depuis longtemps, j’en avais entendue parler via plusieurs blogs (avec des avis toujours dithyrambiques d’ailleurs), mais je n’avais jamais eu envie de tester réellement. Le prix déjà me refroidissait léger… et le packaging ne me faisait vraiment pas rêver (Oui, je suis une victime consentante du marketing girly).


Mais, c’était avant l’arrivée de mes deux copines fraîchement débarquées de ma Bourgogne Chérie !


Comme évidement, qui dit copines dit shopping… Nous avons été faire un petit tour dans le Marais ! Et là, miracle, la Rue des Francs Bourgeois… MAC, Make Up Forever, Guerlain, Dyptiques, Kiko(bon je vous rassure, je n’ai pas acheté dans chacune de ses enseignes) et puis surtout TADAAAAAA : KHIEL’S ! Et là copine n°1 veut aller faire un petit tour… N’écoutant que notre solidarité féminine, copine n°2 et moi-même avons suivi !


Et donc, nous voilà déambulant dans la boutique, comprenant strictement que dalle aux étiquettes et attendant qu’un conseiller ait fini avec sa cliente. Et arrive Thomas, conseiller aux petits oignons, qui prend en charge copine n°1 et qui nous fait son petit exposé sur le principe KHIEL’S.



Et comme je suis sympa (et qu’il faut quand même que cet article serve à quelque chose), je partage ce principe :


Les boutiques KHIEL’S vous propose un diagnostic (gratuit) de votre peau. Ils testent à l’aide de deux petites bandelettes la texture de votre peau. Oui, vous aurez enfin une réponse à la question existentielle : Ai-je la peau mixte/grasse/normale ?

Puis à l’aide d’un petit appareil qu’il vous appose sur la joue, il teste l’hydratation de votre peau. En dessous de 50 %, autant vous le dire tout de suite c’est la cata !


Et donc, comme notre côté bourguignon n’est jamais bien loin, nous avons décidé que celle qui aurait le plus bas taux d’hydratation paierait l’apéro aux autres ! (Bourgogne Power !)


Et autant vous dire qu’on était franchement dans les choux : 38 % pour moi et 23 et 28 % pour les deux copines ! (Ouais, je sais j’ai gagné !)


Bon pour la petite histoire, vu notre soirée de l’avant-veille et notre rencontre avec un dénommé Billy dont nous gardons un souvenir vivace, on a préféré se contenter d’un coca Zéro… ! Échec sur toute la ligne !


Et donc, nous sommes passées chacune notre tour pour effectuer le diagnostic de notre peau et composer notre rituel de soins. Le conseiller te demande donc les textures que tu préfères, comment tu conçois le temps que tu veux passer le matin et le soir, l’effet recherché etc…


Moi, clairement, c’était : Euh un truc efficace, qui me demande pas 107 ans et ne plus avoir une peau de merde !


Et avec KHIEL’S, c’est CHALLENGE ACCEPTED ! On m’a concocté un rituel en prenant en compte mon besoin de rapidité et les textures que je préférais, ainsi que l’effet que je recherchais.


Alors bien évidemment, ils vous proposent le package complet (ou plutôt idéal)… et heureusement en discutant avec le conseiller, tu peux faire ressortir du lot ceux qui sont vraiment indispensables et qui feront en sorte que ta banquière sera toujours ton amie !


Voici, ce que ça a donné au final pour moi :