La différence, au fil du temps...

28 Oct 2015

"L’enfant de l’Etranger" d’Alan Hollinghurst, Ed. Livre de Poche

 

Tout commence en 1913, dans le jardin de la maison de campagne des Sawle dans le Middlesex. Etudiant à Cambridge, le timide George Sawle a invité aux Deux Arpents un de ses camarades, l’aristocratique et énigmatique Cecil Valance. Ces jours dans la maison familiale et le poème qu’ils inspirent à Cecil vont changer leur destin. Et plus encore celui de Daphné, la sœur de George. En ce printemps où rien n’annonce les proches bouleversements de l’Histoire, un pacte se noue secrètement entre les trois jeunes gens, point de départ d’une fresque saisissante à travers le XXe siècle, par l’un des plus grands romanciers anglais contemporains.

 

La tête de gondole de la Fnac ayant à nouveau frappé, je vais devoir vous parler de mon nouveau coup de cœur littéraire !

 

L’enfant de l’Etranger m’a tout de suite séduite avec sa quatrième de couverture… En situant l’histoire dans les bonnes familles de l’Angleterre de début du XXe, ce livre tapait dans le mille en ce qui me concerne… Ce qui est entièrement la faute de Mme Jane Austen et de Downton Abbey... Je ne suis qu’une pauvre victime dans tout ça !

 

Bref, bien que l’auteur utilise de temps en temps un style assez hermétique, avec des phrases très longues et une construction parfois alambiquée, il est parvenu à garder mon intérêt intact tout au long de ma lecture (ce qui n’est pas une mince affaire avec 765 pages !).

 

 

Son roman est construit en cinq parties et débute donc en 1913 pour se terminer à notre époque. A chaque nouvelle partie, l'auteur a choisi de nous laisser dans l'ignorance la plus totale... on reprend le fil de l'histoire et à chaque fois, des années se sont écoulées... il faut donc redécouvrir ces personnages plus âgés, qui ont forcément changé, et comprendre ce qui a pu se passer pendant cette ellipse !

 

Tel Sherlock Holmes, j’ai aimé  partir à la découverte des évènements qui avaient pu chambouler l'histoire de ces personnages. Tout en avançant dans la lecture, j'ai découvert des indices, j'ai suspecté, j'ai deviné, bref j'ai bien galér… cherché ! Et je dis ça, je ne dis rien, mais je n'avais pas de Docteur Watson, moi...!

 

Bref, au fil des différentes parties, vous recontrerez donc de nouveaux personnages, en abandonnerez d’autres et surtout vous partirez à la découverte de toutes nouvelles générations et de l'Histoire qui les accompagne !

 

En effet, un autre des grands intérêts du livre réside dans cette chronique historique de plus de 70 ans... Le lecteur devient un vrai témoin de l'évolution de la société, des nouvelles pratiques, la nouvelle mode du spiristime par exemple qui donne lieu à des anedoctes vraiments cocasses... 

 

Ouhouuuu... Esprit es-tu là ?

 

En ce qui concerne les familles aristocratiques, il était justement assez amusant de voir qu'au fil du siècle, leurs privilèges et leurs situations fondront comme neige au soleil ! Eh oui c’est fini les vacances, maintenant au turbin, les nantis... (ça c'est mon côté "Enfant de la Révolution" qui ressort!).

 

Pour finir, j’aimerais vous parler d’un thème qui est rarement abordé, notamment dans les romans dont l'histoire se déroule dans ces périodes, ou du moins dans les lectures que j’ai pu avoir jusqu'ici : l’homosexualité. Tout au long du roman, il s’agit presque d’un fil conducteur qui permet d’appréhender la place de l’homosexualité et l’évolution des mœurs à laquelle elle a pu être soumise au fil des années… J’ai trouvé qu’il est justement novateur d’aborder ce sujet, comme une sorte de témoignage sorti du passé et de placer les romances sur un autre terrain que l'habituel homme/femme.

 

Hélas, comme souvent ces temps-ci, la fin m’a une nouvelle fois laissée frustrée… En tournant la dernière page, je me suis retrouvée en train de me dire : Euh… on se serait pas un peu foutu de ma gueule, là...?

 

En conclusion, ce  livre est à lire absolument ! La dernière page est certes décevante mais les 764 précédentes seront à la hauteur de vos espérances !

 

Comme quoi, la tête de gondole de la Fnac a plus d’un tour dans son sac !

 

 

Please reload

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Retrouve-moi sur :

Article Au Hasard

Je publie (enfin) mon premier roman !

1/2
Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

A bientôt !

TU VEUX ME POSER

UNE QUESTION ?

RUE CAMILLE

- BLOG -

Capture It

© 2014 RUE CAMILLE

Proudly created with Wix.com

 

Bonne

visite !

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now