He came back… unfortunately !

Terminator Genisys d'Alan Taylor


Synopsis :

Le leader de la résistance John Connor envoie le sergent Kyle Reese dans le passé pour protéger sa mère, Sarah Connor et préserver l'avenir de l’humanité. Des événements inattendus provoquent une fracture temporelle et Sarah et Kyle se retrouvent dans une nouvelle version du passé. Ils y découvrent un allié inattendu : le Guardian. Ensemble, ils doivent faire face à un nouvel ennemi. La menace a changé de visage.


Schwarzy, or not schwarzy …. Personnellement, dans le genre mec badass plein de testostérone et de gonflette, je préfère Stallone (Rocky <3 !)… Mais Terminator est un personnage culte, alors devant ce nouvel opus, je me suis dit : Hé pourquoi pas ?


…Hélas, à faire du remake à tout bout de champ, les studios américains aiment à compliquer des intrigues plutôt simples… (Pour faire court, j’ai rien pané au truc !).


Là où initialement, le Terminator venait tuer Sarah Connor pour éviter que son fils chéri vienne au monde… on se retrouve aujourd’hui dans un nouvel univers parallèle où Sarah Connor est déjà une adepte des armes à feu et des trucs qui explosent… Oui parce qu’en fait, on découvre un Terminator qui est venu faire coucou à Sarah quand elle avait 6 ans, mais on ne sait vraiment pas pourquoi… (Ah, on nous l’avait encore jamais faite celle-là, hein !).


Au final, tous les volets de Terminator se mélangent, tandis qu’on en rajoute d’autres pour qu’au final le spectateur n’arrive plus à trouver la moindre logique dans ce nouveau remake (ou suite ?… à force je m’y perds !).


Quant à l’interprète de Sarah Connor, exit Linda Hamilton, faisons place à Emilia Clarke (l’incroyable et irremplaçable Daenerys du Typhon, de la Maison Targaryen, suzeraine légitime des Sept Couronnes, reine des Andals et des Premiers Hommes Mère des dragons ... bref toussa toussa !). Alors autant je suis une fan indéfectible de Khaleesi… autant là… Emilia, tu ne m’as pas vraiment fait rêver ! J'ai trouvé que pour un personnage aussi mythique que Sarah Connor, le résultat était particulièrement sans profondeur. Faute en revient en grande partie à un scénario incompréhensible, je l’admets…

Non, c'est gentil mais je vais prendre le prochain, moi !


Au final, intrigue beaucoup trop complexe pour des scènes d’actions plutôt banales… Seule petite mention spéciale : les images retravaillées de Schwarzy en jeunot… ! (mais vraiment parce qu’il fallait bien trouver quelque chose !)


Ouais, bah fait pas trop le malin toi, parce qu'y'a pas de quoi être fier !


He came back…, ouais bah si j’avais su, j’serais pas venue !...




Articles Récents
books-925891_960_720.jpg

rejoignez - moi

contactez

MOI

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon
coffee-1276778_1920.jpg

retrouveZ

Mes romans

©2020 Camille ROY - Tous droits réservés

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now